Forum du transport aérien.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cherbourg

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
shark1
A380


Nombre de messages : 841
Age : 42
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 27/06/2004

MessageSujet: Cherbourg   Ven 6 Juin - 15:35

Je viens de me rendre compte que l'aéroport de Cherbourg a perdu ses lignes vers Orly et Jersey (Twin Jet).
Et j'ai trouvé cette info sur le web :

http://www.cherbourg.maville.com/La-CCI-mobilise-pour-sauver-l-aeroport-/re/actudet/actu_loc-628011------_actu.html

La CCI mobilise pour sauver l'aéroport

Tous ses membres, des commerçants aux entrepreneurs du Nord-Cotentin, sont invitésà une réunion le jeudi 15. Ordre du jour : l'aéroport est en danger.
« Aujourd'hui, l'aéroport de Cherbourg est en danger ! » La Chambre de commerce et d'industrie de Cherbourg Cotentin lance un appel au secours auprès des acteurs économiques. Elle organise une réunion dans le pavillon central de son bâtiment le 15 mai. « Quel outil vous relie au reste de l'Europe, au marché ? », peut-on lire en ouverture du courrier d'appel à la mobilisation. « Quel outil permet à vos clients de se déplacer rapidement ? Quel outil peut décider une entreprise à s'implanter ici plutôt qu'ailleurs ? » Un outil qui est menacé après le départ de sa dernière ligne régulière il y a quelques semaines.

Le courrier est accompagné d'une motion précisant que « les entreprises du Cotentin ne peuvent pas se satisfaire d'un territoire sans desserte aérienne. » Et plus particulièrement d'une desserte régulière avec l'aéroport de Southampton en Grande-Bretagne, qui permet des connexions avec 43 destinations européennes et « met Cherbourg à deux heures de Londres ».

Aux normes internationales

Depuis les premiers jours d'avril, l'aéroport de Cherbourg-Maupertus est dans une situation plus que délicate. Quelques jours plus tôt, la piste perdait sa dernière rotation quotidienne, la ligne avec Orly exploitée par Twin Jet qui jetait l'éponge, faute de rentabilité. La faible fréquentation des avions rendait d'ailleurs nulle une première consultation lancée par la CCI pour le renouvellement de contrat de délégation de service public.

Une tuile puisque sans ligne régulière, l'aéroport risque de perdre ses contrôleurs aériens. Et sans contrôleurs aériens, il sera impossible de faire venir les vols charters qui maintiennent un peu d'activité à Cherbourg--Maupertus. Pourtant, le classement de la piste selon les nouvelles normes internationales a éveillé l'intérêt de tour-opérateurs. Dix vols charters sont d'ailleurs programmés d'ici la fin de l'année. Par ailleurs, la Chambre de commerce précise que ce classement selon les normes internationales place Cherbourg-Maupertus comme « premier aéroport normand pour sa longueur de piste admissible (2 440 m) et pour son indice de portance (charge maximum que la piste peut recevoir, 56 t par boggies pour Maupertus) ».

Une douzaine d'emplois menacés

« A terme, c'est l'aéroport lui-même et la douzaine d'emplois qui s'y rattachent qui sont susceptibles d'être remis en cause. Nous nous mobilisons pour trouver d'autres compagnies », soulignait il y a quelques semaines Didier Aumont, en charge des équipements concédés à la CCI. Il espère rapidement convaincre une compagnie britannique à bas coût, de type Fly Be qui a tenté à deux reprises l'expérience. Pour mettre en place une ligne régulière avec Southampton.

« Pour répondre à notre objectif de service public nous devons attirer une compagnie en subventionnant une partie des billets », ajoute-t-il. En mettant en place une délégation de service publique contraignante : la compagnie candidate devrait assurer la liaison 48 semaines par an avec deux allers-retours par jour, trois jours par semaine, avec un avion de dix-neuf places.

« La décision finale quant à l'exploitation ou la fermeture du site de Maupertus reviendra au conseil général. Aucune décision ne sera prise avant l'automne et la baisse d'activité n'aura pas d'incidence à court terme sur les escales programmées des charters », conclut Didier Aumont. En tout cas, il y a peu d'espoirs de voir une ligne renaître vers Paris. Les chiffres étaient en forte baisse ces deux dernières années : de 660 passagers à 440 de début 2007 à début 2008.
Ouest-France
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Cherbourg
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cachou male de 3ans (SPA Cherbourg)
» Educateur canin sur Cherbourg et Caen
» Edma (SPA Cherbourg)
» Vegas basset hound de 5 mois (SPA Cherbourg)
» Prescot croisé labrador male de 6 mois (SPA Cherbourg)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Capaero.net :: Les aéroports :: Autres aéroports-
Sauter vers: